Parcs Canada et TPSGC récipiendaires de prestigieux prix nationaux de la Fondation Héritage Canada
Rue Sous-le-Fort - Québec Ville et Région
Fermer

Communiquez avec nos experts de la destination!

Parcs Canada et TPSGC récipiendaires de prestigieux prix nationaux de la Fondation Héritage Canada

5 novembre 2013

Communiqué 

Parcs Canada et Travaux publics et Services gouvernementaux Canada récompensés pour deux projets majeurs à Québec

Québec (Québec), le 4 novembre 2013 – Dans le cadre d’une cérémonie tenue par la fondation Héritage Canada le 1er novembre à Ottawa, Parcs Canada et Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) se sont vus récolter de prestigieux prix nationaux pour deux projets d’envergure effectués à Québec entre 2008 et 2011, soit la renaturalisation du lieu historique national Cartier-Brébeuf et l’aménagement du lieu historique national des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis sous la terrasse Dufferin.

C’est plus précisément le Prix Assurances Ecclésiastiques des rebâtisseurs du patrimoine bâti –réhabilitation qu’ont reçu Parcs Canada et TPSGC, qui ont travaillé de concert dans les deux projets. La fondation Héritage Canada et le jury, composé d’acteurs importants du milieu patrimonial, visent ainsi à reconnaître l'excellence de « projets qui font preuve de sensibilité et de créativité dans la préservation des valeurs patrimoniales d'un site tout en permettant de préserver sa vocation ou de lui conférer une vocation contemporaine compatible. »

« Parcs Canada et TPSGC sont fiers que deux des plus importants chantiers patrimoniaux des dernières années dans la région puissent être ainsi récompensés, a déclaré le directeur de l’unité de gestion de Québec de Parcs Canada, Monsieur Hugues Michaud. Non seulement ces projets ont-ils permis d’intégrer de façon optimale une richesse historique inestimable au coeur de lieux urbains, mais aussi, la préservation du patrimoine naturel et culturel s’est-elle faite de façon créative et respectueuse de son environnement », a-t-il ajouté.

Lieu historique national Cartier-Brébeuf
Entre 2008 et 2009, le lieu historique national Cartier-Brébeuf a bénéficié d’un montant de 4 millions de dollars provenant du Plan d’action économique du gouvernement canadien afin de redonner vie à une portion de la rivière Lairet, dont la canalisation datant de la fin des années 1960 s’était affaissée.
Après une recherche historique rigoureuse sur l’évolution de la morphologie de la rivière Lairet, celle-ci a été réintégrée dans son lit d’origine pour en faire un écosystème viable. Les végétaux implantés sur les berges ont pour la plupart été choisis selon des descriptions de Jacques Cartier dans ses récits de voyage. Mobilier urbain, éclairage et piste cyclable pavée ont complété le réaménagement.

C’est donc en respectant une vision de développement durable, d’enrichissement de l’expérience du visiteur, d’intégration au milieu urbain et de reconstitution du paysage historique à l’époque de Jacques Cartier que Parcs Canada et TPSGC ont pu réaliser cet important projet d’infrastructure.

Lieu historique national des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis
S’inscrivant également dans cadre du Plan d’action économique du gouvernement canadien, le projet d’aménagement du lieu historique national des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis, qui s’est échelonné entre 2010 et 2011, aura quant à lui reçu une enveloppe des 5,5 millions de dollars. Ainsi, Parcs Canada a pu assurer la pérennité de ces vestiges de première importance en les couvrant d’une dalle de béton, d’une membrane d’étanchéité puis d’un pontage de bois. Cette étape a d’ailleurs permis à la terrasse Dufferin de retrouver son allure d’autrefois, puisqu’entre 2005 et 2010, c’est à ciel ouvert que l’on pouvait visiter les vestiges d’un des lieux fondateurs du pays.

Ce projet était d’autant plus complexe qu’il a fallu ajouter des systèmes d’aération, de chauffage et de climatisation ainsi que l’aménagement d’une passerelle, d’une entrée et d’une sortie. Enfin, l’expérience du visiteur a été bonifiée et actualisée : éclairage contrôlable, affichage interactif, système d’interprétation numérisé, activités d’interprétation dynamiques, présentation d’artéfacts et installation d’archéoscopes, ces vitrines perchées sur la terrasse Dufferin permettant de projeter un regard différent sur les vestiges.

Le dernier-né des lieux historiques nationaux du réseau de Parcs Canada s’avère une expérience alliant technologie et patrimoine s’inscrivant désormais dans toute visite des fortifications de Québec et contribue à renforcir le statut de l’Arrondissement historique du Vieux-Québec comme bijou du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Rappelons que le lieu historique national Cartier-Brébeuf commémore l’hivernage de Jacques Cartier et de ses compagnons en 1535-1536 à proximité du village iroquoien de Stadaconé et qu’il rend également hommage à l’établissement, en 1625-1626, de la première résidence des missionnaires jésuites à Québec. De son côté, le lieu historique national des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis commémore ce qui fut pendant plus de 200 ans, entre 1620 et 1834, le siège de pouvoir et lieu de résidence officielle des gouverneurs sous les régimes français et britannique. C’est d’ailleurs à cet endroit que furent prises les plus importantes décisions de l’époque pour l’Amérique du Nord.

-30 -

Renseignements :
Julie Royer
Agent, communication et relations publiques
Parcs Canada, unité de gestion de Québec
418 648-7601
julie.royer@pc.gc.ca

Sources :   n.a.

Point d'intéret principal