Spectacles en salle du Festival d'été de Québec : découvertes et incontournables!
Parc national de la Jacques-Cartier - Québec Ville et Région
Fermer

Communiquez avec nos experts de la destination!

Spectacles en salle du Festival d'été de Québec : découvertes et incontournables!

15 avril 2013

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Spectacles en salle du Festival d'été de Québec : découvertes et incontournables!
Québec, le 15 avril 2013 Le Festival d’été de Québec dévoile ses spectacles en salle, une programmation marquée par la diversité des styles proposés et le calibre des artistes à l’affiche. Présentés par Groupe Voyages Québec, ces spectacles attirent les festivaliers à la recherche d’une atmosphère plus intime. Que ce soit à l’Impérial de Québec, au Cercle, au Petit Impérial ou à l’Espace Hypérion, il faut s’attendre, cette année encore, à des rencontres inoubliables. 
« Les spectacles en salle offrent aux festivaliers une proximité exceptionnelle avec l’artiste, il n’est pas rare qu’on y sente une réelle communion. » affirme Louis Bellavance, directeur de la programmation du Festival d’été de Québec. « Des coups de cœur, des frissons, des émotions fortes, voilà ce que nous leur souhaitons! Les festivaliers feront des découvertes, oui, mais ils auront aussi la chance de voir de grands noms qui se produisent rarement dans un tel contexte d’intimité. », ajoute-t-il.

Impérial de Québec
Avec une programmation où se mêlent têtes d’affiche rassembleuses et artistes à découvrir, le grand public comme les mélomanes seront ravis. « La programmation de l’Impérial est particulièrement forte cette année, c’est une réelle explosion de talents », souligne Arnaud Cordier, programmateur au Festival d’été de Québec.
Une soirée jazz au féminin accueillera dans un agréable crescendo Lily Frost, Coral Egan et Madeleine Peyroux, dont le plus récent album s’est rapidement hissé au sommet du palmarès jazz. Trois belles voix pour lancer le Festival. 
Puis la crème de la chanson francophone québécoise avec David Marin et Louis-Jean Cormier. Artiste chouchou du public, celui-ci viendra accompagné de cinq musiciens chevronnés. Autre soirée francophone haute en couleur, Philippe Katerine s’amènera avec son projet Katerine, Francis et ses peintres. Il suffit d’imaginer 52 chansons du répertoire pop français passées dans son filtre iconoclaste avec en ouverture, les groupes La Jarry et Mauves. 
Le premier weekend est entièrement consacré à l’indie. Le trio gallois The Joy Formidable, avec son rock incandescent et l’intensité qu’il met sur scène, fera assurément monter la température. En premières parties, les québécois The Besnard Lakes et Ponctuation réchaufferont l’atmosphère. Le lendemain, le Festival accueillera les danois The Raveonettes, dont la musique indie rock psychédélique promet de rendre leur premier passage à Québec inoubliable. Les groupes québécois Modern Primitive et Young Galaxy occuperont le début de la soirée.
Les fans de rock and roll ne voudront absolument pas manquer le premier passage à Québec de la figure mythique de la musique indépendante américaine, Jon Spencer. Le trio The Jon Spencer Blues Explosion sera précédé de Gros Mené et Machinegun Suzie. Une soirée qui risque de déplâtrer les murs! The Sheepdogs, que l’on avait pu voir en première partie de Jon Forgerty en 2011, seront de retour avec leur bon vieux rock and roll qui déménage, précédés du groupe de Québec Les Indiens. 
On les connaît surtout pour leur irrésistible ballade « Hero » qui s’est répandue comme une traînée de poudre sur les ondes radiophoniques. Le groupe californien Family of the Year sera le point culminant d’une soirée folk pop qui débutera avec The Belle Game et Bahamas. Pour un premier passage au Festival, gageons que Family of the Year fera courir les foules!
L’étoile montante Solange, de la célèbre famille Knowles, a définitivement le rythme dans le sang. Avec son R&B teinté de soul et son incroyable charisme, nul doute que le succès s’annonce planétaire. Le groupe indie Ra Ra Riot se produira en première partie. 
Spectacles à l’Impérial de Québec : 15 $ à la porte ou laissez-passer. 
Tous les soirs dès 20 h. 

Petit Impérial
La tradition des dernières années se poursuit avec une série de spectacles blues au Petit Impérial, une programmation qui rassemble jeunes prodiges et piliers du genre. Parmi les passages à surveiller, Eddie Shaw pour une virée exceptionnelle dans les entrailles du vieux blues standard. À l'âge vénérable de 76 ans, le saxophoniste est l'une des figures marquantes de l'histoire du blues américain. Un autre moment fort à prévoir est le concert de Mississippi Heat. Leur venue dans une salle si intime est aussi incroyable qu’extraordinaire. The Ria Reece Band renverra à l’idée même que l’on se fait d’une chanteuse blues, à la voix puissante et envoûtante, remplie de soul. Artiste majeure de la scène blues, la récipiendaire de 14 prix aux Maple Music Awards Sue Foley montera sur scène en duo avec le guitariste émérite Peter Karp. Les festivaliers pourront également découvrir Andy Poxon, âgé d’à peine 18 ans, au jeu de guitare exceptionnel et à la carrière des plus prometteuses.
Spectacles du volet blues du Petit Impérial : 15 $ à la porte ou laissez-passer. 
Tous les soirs à 20h30. 
Une nouveauté cette année pour les couche-tard qui souhaiteront prolonger leur soirée en musique, le Festival présentera les Nocturnes du Petit Impérial, les artistes y seront pour deux soirs consécutifs. Les festivaliers à la recherche de découvertes surprenantes seront servis avec Heymoonshaker, dont les rythmes sont exclusivement générés par la bouche d’un de ses membres, Dave Crow, un des meilleurs beatbox au monde. On trouvera aussi dans cette série The Record Company, dont le son se situe aux frontières du blues et du rock and roll old school, le musicien très en demande André Pananicolaou et l’homme-orchestre maître du rockabilly Bloodshot Bill.
Spectacles du volet Nocturnes du Petit Impérial : 10 $ à la porte ou laissez-passer.
Les 4, 5, 6, 7, 10, 11, 12 et 13 juillet, à 23h30.

Le Cercle
Tous les jours, le volet Apéro découverte offrira des occasions privilégiées d’aller à la rencontre d’artistes en tous genres que l’on gagne à connaître. On pense notamment à Nicolas Repac, multi-instrumentiste et complice d’Arthur H depuis de nombreuses années. Il s’attardera au blues tous azimuts pour un rare passage à Québec. Dans un tout autre registre, la violoncelliste d’origine brésilienne Dom La Nena, s’avère un autre rendez-vous intéressant avec sa musique du monde rappelant celle de Lhasa de Sela. Même la musique country sera fièrement représentée, avec les colorées Sylvia et Cindy Bédard. Parmi les autres agréables découvertes à prévoir, Forêt, qui regroupe des créateurs d’exception : l’ex-collaboratrice de Pierre Lapointe et chanteuse Émilie Laforest, l’ex-complice d’Ariane Moffatt et compositeur Joseph Marchand, le producteur et membre de Karkwa François Lafontaine et la poète et parolière Kim Doré. Le Festival est également fier d’offrir une tribune au gagnant du Festival international de la chanson de Granby, Rod le Stod, qui donne dans le hip-hop engagé.
Spectacles du volet Apéro découverte : 10 $ à la porte ou laissez-passer. 
Tous les soirs à 18 h. 
Encore cette année, les noctambules pourront profiter des fins de soirée au Cercle. Les rythmes électro seront à l’honneur avec Doldrums, Ain’t Not Love et le Balkan Beat Party, qui inviteront sans doute au déhanchement! Buddy McNeil & the Magic Mirrors reviennent s’éclater au Cercle après des visites remarquées au cours des quatre dernières éditions du Festival. On pourra également découvrir le jeune Mac deMarco, compositeur indie rock parfois comparé à Jonathan Richman & The Modern Lovers. Koriass, après avoir gonflé à bloc les fans de Big Boi au Festival l’an dernier, reviendra cette fois-ci en vedette pour une pleine démonstration de sa verve.
Spectacles au Cercle : 10 $ à la porte ou laissez-passer. 
Tous les soirs à 23h30 ou minuit. 

Espace Hypérion
À l’Espace Hypérion, seront proposés six spectacles qui donneront une saveur jazz aux weekends du Festival, une série présentée en collaboration avec le Festival de jazz de Québec. Le jeune pianiste et violoniste Thomas Enhco s’amènera en formule trio, lui qui à 23 ans a déjà trois albums à son actif. On y trouvera également le percussionniste américain Samuel Torres, originaire de Colombie, avec son jazz aux couleurs world. Trois artistes accomplis, au sein du Patricia Deslauriers Trio, mettront à l’honneur la poésie et l’intensité des musiques de Richard Desjardins. L’icône de la contreculture québécoise Raoûl Duguay viendra chanter, slammer et jouer, en compagnie de ses musiciens, ses chansons devenues des classiques. Colin Hunter, amoureux du jazz des années 1950, reprendra quant à lui des airs populaires de grands noms du jazz, dont Frank Sinatra, Dean Martin, Nat King Cole et Tony Bennett. Enfin, le Yannick Rieu Quartet rendra hommage à John Coltrane et son œuvre A Love Supreme, l’un des albums jazz les plus importants de tous les temps.
Spectacles à l’Espace Hypérion : 15 $ à la porte ou laissez-passer. 
Les 4, 5, 6, 11, 12 et 13 juillet, à 20 h.

La 46e édition du Festival d’été de Québec se tiendra du 4 au 14 juillet 2013.

Le Festival d’été de Québec est présenté par Bell en collaboration avec Molson Dry.

-30-

Information :
Rachel Dupuis
Relationniste
Festival d’été de Québec
T : (418) 523-4540
rdupuis@infofestival.com





 

Sources :   n.a.

Point d'intéret principal