Une randonnée aux oiseaux à la réserve du cap Tourmente
Rue Saint-Paul - Québec Ville et Région
Fermer

Communiquez avec nos experts de la destination!

Une randonnée aux oiseaux à la réserve du cap Tourmente

10 janvier 2012

QUEBEC, Qc – le 5 janvier 2012 – Toutes les fins de semaine, du 7 janvier au 11 mars, ainsi qu’au cours de la relâche scolaire (du 5 au 9 mars), venez découvrir la Réserve nationale de faune du cap Tourmente d’Environnement Canada, un lieu dédié à la conservation de la biodiversité. La réserve est l’endroit à connaître pour ceux qui souhaitent s’initier et en savoir un peu plus sur la conservation des oiseaux migrateurs, des espèces en péril et de leurs habitats.

« La Réserve nationale de faune du cap Tourmente est l’endroit tout désigné pour toutes les Canadiennes et tous les Canadiens afin de profiter de l’hiver en nature, particulièrement pour découvrir la biodiversité de cet écosystème unique au Québec », a déclaré l’honorable Peter Kent, ministre de l’Environnement.

Promenez-vous à votre rythme dans l’un des six kilomètres de sentiers damés où vous pourrez y observer à votre guise plus d’une trentaine d’espèces d’oiseaux. Le sentier Le Petit-Sault, situé dans la plaine et qui longe un ruisseau, vous permettra de vous diriger vers la forêt. Partez à l’aventure dans les sentiers de l’Érablière, de l’Aulnaie et de la Prucheraie, tous plus intéressants les uns que les autres.

Besoin de vous réchauffer? Profitez de votre visite pour faire une halte au relais de l’Érablière, où vous serez accueillis par des gens passionnés par la conservation des oiseaux migrateurs. La réserve, c’est bien plus que des oiseaux; elle offre aussi d’innombrables attraits et beautés sauvages, dont un merveilleux point de vue sur le fleuve Saint-Laurent.

Les heures d’ouverture sont de 8 h 30 à 16 h. Un droit d’accès de 4,00 $ par personne est exigé. L’accès est gratuit pour les enfants de 12 ans et moins qui sont accompagnés d’un parent. La Réserve nationale de faune du cap Tourmente, située à 45 minutes du centre-ville de Québec, fait partie d’un réseau canadien de 146 aires protégées visant la conservation d’habitats essentiels pour les espèces sauvages, dont certaines sont en péril.

-30-

Source :
Adam Sweet
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement
819-997-1441

Relations avec les médias
Environnement Canada
819-934-8008

Sources :   n.a.

Point d'intéret principal