Sciences en direct ou les visages humains de la science
Place Royale - Québec Ville et Région
Fermer

Communiquez avec nos experts de la destination!

Sciences en direct ou les visages humains de la science

13 juin 2011

Au Musée de la civilisation, du 8 juin 2011 au 9 septembre 2012

F=ma, E=mc2... ADN, OGM... Évolution, révolution... Galilée, Newton, de Lavoisier, Edison, Darwin, Pasteur, Einstein, Schrödinger... L’exposition Sciences en direct, qu’inaugure aujourd’hui le Musée de la civilisation à Québec, veut rendre la science attirante, surprenante et surtout... humaine, en mettant en évidence le travail de ceux et de celles qui s’y dédient avec passion. L’exposition se poursuit jusqu’au 9 septembre 2012 avant d’entreprendre une tournée canadienne. Une réalisation du Musée de la civilisation avec la collaboration de l’Office national du film du Canada ainsi que la participation de MITACS (Mathematics of Information Technology and Complex systems) et de l’Université Laval. Présentée grâce au soutien financier de Patrimoine canadien et de la Fondation du Musée de la civilisation. Alcoa est partenaire de l’ensemble de la programmation du Musée de la civilisation.

Les visages humains de la science

L’exposition met un visage sur les travaux et les théories de ceux et celles qui, d’une façon ou d’une autre, ont contribué à faire comprendre notre environnement et parfois... à changer nos vies! Il y a d’abord ces grands savants qui ont écrit, à leur façon, une page de la captivante histoire des sciences. Puis, il y a les expériences d’aujourd’hui, illustrées notamment par les travaux de huit équipes de scientifiques recrutées d’un océan à l’autre pour les besoins de l’exposition.

Une collection scientifique

Sciences en direct constitue une belle occasion de mettre en valeur la collection d’instruments scientifiques du Musée de la civilisation (Fonds du Séminaire de Québec principalement), rarement diffusée jusqu’ici. Quelque 70 objets de nature scientifique anciens et récents (dont plusieurs reliés aux travaux des huit équipes de scientifiques recrutées pour l’exposition), des personnages de cire grandeur nature (Marie Curie, Albert Einstein, Louis Pasteur), des éléments interactifs et des documents audiovisuels participent à cet étonnant voyage au cœur de la science. L’exposition fait aussi un clin d’œil à la relève par la présentation du générateur de Van de Graaff fabriqué par Louis Rodrigue, gagnant du Prix du Musée de la civilisation de la finale de la Super Expo-sciences Hydro-Québec, et le Projet robotique de l’école secondaire Paul-Hubert (Rimouski), gagnant de la finale 2011, catégorie senior, de Sumo Extrême.

La science, un plaisir et une nécessité!

Pour le directeur général du Musée de la civilisation, M. Michel Côté : « La plupart des enjeux contemporains intègre le rapport sciences et sociétés. Nous ne pouvons parler de gaz à effets de serre, de développement durable ou de manipulation du vivant sans des lectures complémentaires scientifiques et sociales, a-t-il commenté. Si la culture scientifique est cruciale dans nos sociétés, qui se veulent de plus en plus celles du savoir et de la connaissance, elle est aussi source d’émerveillement et de plaisir. Elle guide notre curiosité et nos interrogations, a ajouté M. Côté. Le Musée offre, par cette exposition, une occasion unique de rencontres avec des individus qui auront fait avancer la connaissance et qui ont réalisé leur rêve. La science, c’est aussi une question de passion », a-t-il conclu.

Une réalisation du Musée de la civilisation avec la collaboration de l’Office national du film du Canada ainsi que la participation de MITACS et de l’Université Laval. Présentée grâce au soutien financier de Patrimoine canadien et de la Fondation du Musée de la civilisation. Alcoa est partenaire de l’ensemble de la programmation du Musée de la civilisation

Sources :   n.a.

Point d'intéret principal