Un consensus régional sur un nouveau départ pour l’Office du tourisme de Québec
Citadelle de Québec - Québec Ville et Région
Fermer

Communiquez avec nos experts de la destination!

Un consensus régional sur un nouveau départ pour l’Office du tourisme de Québec

14 juin 2010

Québec, le 14 juin 2010 – « Les mesures que nous annonçons aujourd’hui relatives au cadre de gouvernance de l’Office du tourisme de Québec permettront de répondre plus efficacement aux besoins de Québec et de sa région en matière de développement et de mise en marché touristique ». C’est dans ces termes que le Maire de Québec, monsieur Régis Labeaume a introduit les recommandations adoptées récemment par le comité exécutif de la Ville de Québec. Le cadre de gouvernance de l’Office du tourisme constitue un exemple éloquent de concertation régionale. En effet, outre la Ville de Québec, le conseil de l’Office, le conseil de l’Association hôtelière de la région de Québec et les quatre Centres locaux de développement (CLD) qui sont responsables du développement dans la couronne de Québec ont approuvé la démarche et les recommandations du groupe de travail sur la gouvernance.

« En adoptant ce nouveau cadre de gouvernance, nous voulons améliorer la performance de l’organisation tout en capitalisant sur ses succès et les impacts positifs qu’elle a eus sur l’industrie touristique au cours des dernières années », a tenu à préciser monsieur Alain April au nom du conseil de l’Office du tourisme. Selon ce dernier, la région de Québec a réussi à tirer son épingle du jeu dans un environnement on ne peut plus concurrentiel et cela n’est pas étranger au climat de collaboration qui existe dans l’industrie touristique régionale et aux stratégies mises de l’avant par l’Office et ses partenaires au cours des dernières années.

Un conseil avec plus de pouvoirs

Parmi les différentes mesures qui sont mises de l’avant à compter d’aujourd’hui, la révision des pouvoirs et la composition du conseil d’administration de l’Office occupent une place déterminante. En effet, d’un conseil consultatif de 21 membres, le conseil de l’Office devient un conseil de gestion décisionnel de 11 membres. Composé d’anciens et de nouveaux membres, cette nouvelle édition saura certainement apporter un vent de fraîcheur et une toute nouvelle dimension aux différentes discussions. De plus, ceux-ci ont dorénavant une délégation complète sur l’administration des ressources financières de l’Office qui ne proviennent pas de la Ville de Québec, soit près de 85 % de celles-ci.

Selon le nouveau président du conseil de l’Office, monsieur Alain April, « Présider un conseil de représentation de 21 personnes permettait difficilement la concertation régionale et l’atteinte de bénéfices globaux pour la destination. Avec un conseil de 11 personnes, formé de gestionnaires expérimentés, nous serons en mesure d’administrer plus efficacement les ressources et les orientations stratégiques de l’Office ». Le nouveau conseil sera appuyé par un comité marketing composé de leaders régionaux en matière de mise en marché touristique et de sous-comités qui seront désignés pour proposer des stratégies répondant à des problématiques spécifiques.

Un montant substantiel consacré au développement de l’offre

« L’utilisation d’une portion de la taxe sur l’hébergement pour le développement de l’offre touristique est une première dans la région et je pense que le milieu hôtelier a fait preuve de vision en allant de l’avant avec une telle mesure. J’en profite d’ailleurs, pour remercier l’Association hôtelière de la région de Québec et sa présidente, madame Renée Gosselin ». C’est dans ces termes que le Maire de Québec a souligné la concrétisation d’une des recommandations contenues dans le rapport sur la gouvernance Avec cet investissement de 10 % des revenus de la taxe sur l’hébergement, l’Office participera de façon plus significative dans le développement de l’offre touristique. Ainsi, un montant d’environ un million de dollars par année sera disponible pour le développement et le renouvellement de l’offre régionale. Ce budget dédié au développement de l’offre s’ajoute au Programme de soutien à la promotion des événements touristiques (PSPET) qui totalisait 15 % des revenus de la taxe sur l’hébergement, soit près de 1,4 millions de dollars par année.

« La ville de Québec et sa région peuvent certes compter sur des acquis importants qui en font une destination de premier plan, car historiquement parlant, la ville a toujours bien performé au niveau touristique. À nous maintenant d’accentuer davantage le développement du marché affaires et d’en faire une toute nouvelle destination. Mais ce que nous voulons surtout, c’est développer l’offre actuelle de façon à séduire continuellement les visiteurs amoureux et fidèles à notre destination en plus de stimuler l’intérêt de tous les autres visiteurs à convoiter. En les améliorant constamment, nous pourrons demeurer dans une classe à part » a tenu à ajouter monsieur Labeaume pour appuyer cette mesure. La Ville tient solidement à démontrer son appui à l’OTQ en s’engageant pour les trois prochaines années à y maintenir sa contribution financière actuelle.

Le choix des projets et leurs critères de sélection demeureront la prérogative du conseil de l’Office. Cet investissement se ferait dans le cadre d’un programme à mettre en place pour le début de 2011 et ce, pour une durée minimale de trois ans.

Une réorganisation pour accroître l’efficacité de l’organisation

Pour sa part, le Directeur de l’Office, monsieur Gabriel Savard a tenu à ajouter que « Pour prendre ce nouveau départ, nous avons jugé qu’il était essentiel de revoir notre structure organisationnelle. Lorsque celle-ci sera implantée d’ici quelques mois, nos interventions seront davantage intégrées et nous pourrons plus efficacement faire face à la révolution numérique qui marque profondément la mise en marché touristique ». En effet, toutes les opérations de mise en marché de l’Office, des ventes à la publicité en passant par le marketing en ligne, les relations de presse et la production d’outils promotionnels, seront d’ici peu regroupées sous une même direction. Le recours aux technologies de l’information sera de plus en plus une réalité dans l’ensemble des mandats et des tâches qui en découlent.

L’Office du tourisme de Québec est à la fois un service de la Ville de Québec et une association touristique régionale regroupe plus de 1050 membres. Son territoire couvre la Ville de Québec, l’Île d’Orléans, la Côte-de-Beaupré, la Jacques-Cartier ainsi que Portneuf. Sa mission est d’orienter et d’animer l’essor de l’industrie touristique et de contribuer à sa prospérité économique par son marketing, son développement, l’accueil des touristes et l’information du milieu.

- 30 -

Source : Daniel Gagnon, Directeur des communications et de la publicité
daniel.gagnon@quebecregion.com
418-641-6654, poste 5480

Sources :   n.a.

Point d'intéret principal