2009 : Bilan des activités de l'Office du tourisme de Québec
Grande Allée - Québec Ville et Région
Fermer

Communiquez avec nos experts de la destination!

2009 : Bilan des activités de l'Office du tourisme de Québec

14 juin 2010

Québec, le 14 juin 2010 – « Malgré plusieurs facteurs contraignants pour l’industrie touristique, entre autres, l’apparition de la grippe A1H1 et la récession, la saison touristique 2009 s’est avérée équivalente à 2007, notre année de comparaison », constate monsieur Gabriel Savard, directeur de l’Office du tourisme de Québec (OTQ). En présence du maire de Québec, monsieur Régis Labeaume, et de quelque 250 membres de l’industrie réunis en assemblée générale aujourd’hui, monsieur Savard ont esquissé le portait de l’année 2009.

Bilan 2009

Compte tenu de l’année touristique exceptionnelle qu’a connue la région en 2008 et pour mieux refléter la réalité, les résultats de l’année 2009 sont comparés à ceux de l’année 2007.

À l’image de la récession mondiale qui a secoué tous les marchés, l’année touristique 2009 a présenté un bilan mitigé. Avec une baisse de 2,6 % sur 2007 de l’indice composite touristique, soit la somme pondérée des quatre indicateurs de l’activité touristique régionale, l’année 2009 se situe tout de même dans la moyenne des dernières années.

  • À l’exception des mois de juillet et août qui ont enregistré des hausses respectives de leur achalandage de 1 % et 5,3 % sur ceux de 2007, tous les autres mois de l’année ont connu des baisses d’activité variant de 1 % à 5 %. Le temps pluvieux du début de l’été explique en partie la mauvaise performance au second trimestre et en particulier la baisse de 7,6 % au mois de juin par rapport à 2007, la plus forte baisse de l’année. Malgré ces résultats, la région de Québec a affiché entre 2007 et 2009 la meilleure performance touristique de toutes les grandes régions métropolitaines du Canada.
  • L’indice d’occupation hôtelière de la région se termine en baisse de 2,1 % (1,7 % pour la Ville de Québec et 10,5 % pour les MRC) sur l’année 2007, avec quelque 52 500 chambres louées de moins. Avec une baisse de 7,3 %, le mois de juin a été le plus difficile. Les gains ont été essentiellement réalisés durant la période estivale.
  • L’indice de fréquentation des boutiques et commerces du Vieux-Québec s’établit à 101,8, une hausse de 1,8 % sur 2007. Les gains ont surtout été réalisés en début et en fin d’année, le mois de juin a été ici aussi le plus défavorable avec une baisse de 10,7 %.
  • L’indice de fréquentation des sites et attraits est celui qui a présenté les moins bonnes performances avec une diminution de 10,1 %. Tous les mois de l’année ont connu des résultats inférieurs à 2007, le mois de décembre (16,6 %) ayant connu la plus forte baisse. Les attraits extérieurs ( 15,2 %) ont particulièrement souffert d’une température incertaine tout au long de l’année. L’indice des attraits intérieurs affiche une baisse de 5,7 % par rapport à 2007.
  • L’indice de fréquentation des restaurants se situe à 97,9, en baisse de 2,1 % sur 2007. À l’exception des mois de janvier, juillet et août, tous les autres mois de l’année ont présenté des résultats inférieurs à ceux de l’année 2007.

En conclusion, à l’exception du secteur des boutiques et commerces de détail, les différents indices sectoriels présentent des résultats inférieurs à ceux de 2007.

Faits saillants concernant l’OTQ

Voici quelques grandes lignes marquantes pour l’Office du tourisme de Québec en 2009.

  • Administration d’un budget d’exploitation de 17 14,8 M $ en 2009 , en baisse de 14,5 % sur 2008
    Note : Cette baisse est attribuable en grande partie à une diminution des revenus de la taxe sur l’hébergement et des revenus spéciaux attribuables à la promotion des fêtes du 400e anniversaire de Québec.
  • Entrée en fonction du nouveau directeur le 27 avril (M. Gabriel Savard).
  • Signature et renouvellement d’ententes avec Développement économique Canada et le Bureau de la Capitale-Nationale.

Sommaire des activités réalisées en 2009

Plusieurs activités de développement, de promotion, de publicité, de communication et d’accueil ont été réalisées au cours de l’année qui s’est terminée le 31 décembre 2009. En voici quelques-unes :

  • Au total, l’Office, la Ville de Québec, la Commission canadienne du tourisme, les membres de l’Office, le gouvernement du Québec, le ministère du Tourisme du Québec, ainsi que Développement économique Canada ont investi quelque 8,15 M$ dans les activités de communication marketing en 2009. Globalement, il s’agit d’une diminution appréciable puisqu’en 2008, l’Office avait consacré 10,9 M$ à cet égard.
  • L’Office a réalisé un chantier majeur en matière de marketing en ligne, soit la refonte complète de son site Internet.
  • La région a accueilli 467 journalistes et 623 générateurs d’achalandage.
  • En tourisme d’affaires, l’accent a surtout été mis sur les marchés de proximité ainsi que sur le marché international. 44 activités ont été réalisées et 236 visiteurs spéciaux ont été pris en charge.
  • Les bureaux d’information touristique ont fourni quelque 66 000 renseignements aux visiteurs qui se sont présentés au comptoir en 2009, une hausse de 6,5 % sur 2007.

Fréquentation touristique

Les données de 2007 de Statistique Canada associées aux plus récentes prévisions du Conference Board qui laissent croire à une baisse de 2 % de l’achalandage touristique pour 2009 sur 2007, permettent d’extrapoler qu’au moins 4,4 millions de touristes seraient venus dans la région en 2009. Malgré cette baisse, la région de Québec obtient entre 2007 et 2009 la meilleure performance de toutes les grandes villes canadiennes.

- 30 -

Source : Sylvie Walter, conseillère en communication
Office du tourisme de Québec
sylvie.walter@quebecregion.com
418-641-6654, poste 5482

Sources :   n.a.

Point d'intéret principal